STR: hôtel de performance pour le mois de janvier 2021

0
710

Parmi les principaux marchés, Montréal (13.0%) ont enregistré le plus faible taux d’occupation, en baisse de 74,9% sur un an.

Montréal, Canada.
googletag.cmd.push(function() {googletag.display(‘leaderboard0_728x90’);})

HENDERSONVILLE, TENNESSEE – Canada le secteur de l’hôtellerie ont continué d’afficher des creux dans les trois principaux indicateurs de performance selon STR‘s janvier 2021 données.

Le pays du niveau d’occupation a légèrement augmenté à partir de décembre, mais a été sa deuxième niveau le plus bas depuis Mai 2020. En conséquence, le Rcd est venu inférieur à un mois au Canada depuis le mois de Mai. D’une année à l’décline aussi est resté important.

  • Occupation: 22.3% (-55.2%)
  • Le taux journalier moyen (TJM): CAD107.21 (-27.4%)
  • Revenu par chambre disponible (RevPAR): CAD23.96 (-67.5%)

“Des voyages internationaux a été sévèrement déprimé depuis le début de la pandémie, et de l’effet négatif sur l’hôtel de la demande a été particulièrement prononcée au Canada dans les marchés urbains,” dit Laura Baxter, CoStar directeur du Groupe de l’hospitalité analytics pour le Canada. CoStar Group est la société mère de STR.

“Avec le resserrement des restrictions de voyage mis en œuvre au Canada, nécessitant un COVID de test et de 14 jours de quarantaine pour les arrivées, nous pouvons nous attendre à voir un impact supplémentaire sur le pays de l’hôtel de la performance. Pas tous les marchés seront touchés également, avec la obligatoire de trois jours de séjour à l’hôtel lors de l’arrivée de nature à induire certains chambre demande au gouvernement approuvé par les hôtels dans le plus grand aéroport des marchés – Toronto, Vancouver, Montréal et Calgary. Cependant, nous sommes susceptibles de voir la baisse de la demande dans les petits aéroports internationaux. Dans le court terme, l’impact négatif sur les hôtels ne seront exacerbés par le Canada de la suspension des vols vers le Mexique et les Caraïbes jusqu’à la fin du mois d’avril. Intérieur de la salle de la demande est peu probable afin de compenser une grande partie de la perte en ce moment. Si le verrouillage des mesures de permettre à pour cela, le plus intérieur de la salle de la demande est attendue dans les mois d’été, mais s’appuie sur les progrès accomplis en vue de l’enceinte de confinement du virus.”

Parmi les provinces et les territoires, le Nouveau-Brunswick a enregistré le plus faible taux d’occupation en janvier (12.7%), en baisse de 68,3% en une année comparaisons. La province a également connu le plus bas du RevPAR niveau (-75.3% à CAD11.48).

Parmi les principaux marchés, Montréal (13.0%) ont enregistré le plus faible taux d’occupation, en baisse de 74,9% sur un an.

L’occupation les plus élevés parmi toutes les provinces, a été signalée en colombie-Britannique (-47.6% à 28,5%). Au niveau du marché, la plus grande occupation a été signalé à Vancouver (-57.9% à 26,9%).